top of page
Rechercher

Ma cigarette bien-aimée

Toute petite, je voyais la plupart des membres de ma famille la cigarette à la main . Et le tabagisme ne faisait pas de distinction de sexe ou d'âge. J'ai vu mes parents, mes oncles et tantes et même ma grand-mère la clope à la main. Mon grand-père paternel avait arrêté bien avant ma naissance. Bien que la plupart ne fument plus actuellement, ce fut pour certains un enfer pour s'en débarrasser. Récemment, une de mes tantes m'a appris comment elle avait arrêté la cigarette : un véritable miracle.



Après des années à vouloir arrêter la cigarette (avec une consommation de presque deux paquets par jour), elle dut reconnaître qu'elle ne le pouvait plus le faire par elle-même, même si elle le voulait sincèrement. Son corps aimait la cigarette plus que son sens ne pouvait la haïr.


Un dimanche, elle entra à l'église et dit tout simplement:"Mon Dieu, Tu as bien vu que j'ai essayé d'arrêter mais ça ne marche pas". Puis elle sortit. Elle prit une clope comme à son habitude, sans culpabilité...


Elle s'attendait à ressentir le même plaisir qu'elle ressentait auparavant , ce semblant de bien-être que la nicotine te donne quand les premières bouffées de cigarettes arrivent dans les poumons.

Mais à la place du plaisir, elle ressentit une sensation différente, presque un haut-le-coeur: peut-être que cette première cigarette n'était pas particulièrement bonne? Elle la jeta puis recommença l'opération deux fois à différents intervalles (car l'habitude est une seconde nature) mais même résultat.

Le lendemain, elle remarqua que l'envie de la cigarette avait totalement disparu. Et cela dure depuis plusieurs années. Elle reconnut que seul Dieu pouvait opérer un Si grand miracle. Pour certains, cela semble anodin mais comme on le dit en Kirundi , inda uyibaza uwayirayeko (littéralement, on ne connaît la douleur d'une contraction que quand on l'a vécue). Seuls les vrais fumeurs comprendront la dimension de sa délivrance.


Dieu attendra toujours qu'on se rende compte que seulement et seulement si on ne peut pas, Lui peut. Peu importe la manière dont on peut formuler une prière, Lui regarde au coeur et c'est ce qui est important.


Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours? Le secours me vient de l’Éternel, Qui a fait les cieux et la terre. Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël. L’Éternel est celui qui te garde, L’Éternel est ton ombre à ta main droite. L’Éternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme; Psaumes 121:1‭-‬7


Lorsque tes yeux rencontreront ceux de Dieu, son amour pour toi transpercera ton coeur jusqu'à te délivrer de ce qui te liait. Ce que tu fixes du regard (comme problème ) est important et te vide de toutes tes forces, que tu en sois conscient ou non.

Je te souhaite en ce jour de fixer tes regards sur Celui qui te fera la grâce de sortir de tous les problèmes par Sa Seule force .


Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Romains 8:1‭-‬2 LSG


Très bonne semaine à tous


 

332 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

3 Kommentare


C'est comme la porno, une véritable drogue!

Gefällt mir

Blaise Kidasharira
Blaise Kidasharira
14. Nov. 2022

J'aime ce témoignage.

Me semble que la sensation de la nicotine donne envie de continuer. C'est une dépendance semblable à un homme qui vois qu'il est lié mais au lieu de choisir la libération, continue à s'enfoncer..


Gefällt mir
Nyamoya Nathalie
Nyamoya Nathalie
14. Nov. 2022
Antwort an

Oui,toute forme de drogue ou sorte de dépendance nous oblige à ne faire ce qu'on ne veut pas faire. Mais seul Dieu peut véritablement nous délivrer.

Gefällt mir
bottom of page