top of page
Rechercher

La consolation

Je me souviens de la première fois où je fus mère. À part l'inconfort évident des contractions, je découvrais aussi les joies de la maternité. Ma fille Clara était juste une pure merveille ( je le pense vraiment même si ce vérité n'engage que moi). Les premiers mois furent les plus beaux. Comme je ne travaillais pas encore, j'avais du temps à passer avec elle et rien n'était plus précieux. Je l'emmenais partout avec moi malgré son très jeune âge. Mais les moments que je chérissais le plus étaient ceux où elle dormait près de moi pendant sa sieste. Je l'observais et je pensais (avec ma raison) que rien ne pouvait être aussi beau, cette connexion qui s'installe, ce lien qui s'établit entre une mère et son enfant tout naturellement. Cette fusion peut pousser une mère à être à l'aise avec les couches pleines de son enfant et les changer sans rechigner, à même utiliser sa propre bouche pour déboucher le nez de son bout de choux (bon je l'ai fait, mais je vous ai dit que ce lien est spécial et vous fait faire beaucoup de choses non conventionnelles).



Si l'amour d'une mère peut faire souvent des merveilles quand elle embrasse le bobo de son enfant et qui disparaît après son tendre baiser, imaginez-vous ce que peut faire le Saint-Esprit quand on se laisse bercer par Lui.


Maintenant je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Jean 16:5‭-‬7 LSG


Se laisser attendrir par le Saint-Esprit nous console. Si une mère peut toucher, influencer et même guérir par ses seules bras et ses câlins, Dieu par son Esprit Saint fera des merveilles. Sa puissance ne peut que te ressusciter si tu es entrain de mourir comme Lazare. Je m'imagine souvent cette scène où L'amour du PÈRE entoure le corps sans vie de Lazare et ressuscite chaque cellule au son de la parole de Jésus, défiant la mort et la puanteur de plus de trois jours dans le tombeau. Je m'imagine aussi la puissance qui a dû se dégager dans cette tombe mais que la pierre cachait malheureusement aux yeux de ceux qui se trouvaient dehors avec Jésus. Une puissance qui commence de l'intérieure pour redonner la vie, le mouvement et l'être à Lazare.


Le Saint-Esprit n'est pas seulement une Puissance de Dieu mais l'expression de l'AMOUR du PÈRE à notre égard et ne peut faire que des miracles quand on accepte de se faire aimer par Lui. Comme une mère avec ses enfants, IL ne peut te laisser seul; IL changera " tes couches" qui dégoûtent souvent les autres,... et surtout son "Baiser" te guérira absolument. Il prendra le temps de te redonner la vie dans ton tombeau, là où les gens t'avaient enseveli sans doute par manque de choix; ou dans ce lieu si secret que personne ne sait en fait que tu es entrain d'y mourir. Il te visitera, te ressuscitera avec puissance.



Le cri du Saint Esprit aujourd'hui est celui-ci : laisse-moi t'aimer (nkundira ndagukunde en kirundi). On a plus à y gagner.


Très bonne semaine à tous


 

158 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Nyamoya Nathalie
Nyamoya Nathalie
Dec 13, 2022

🙏🙏💖

Like

Judith Nzeyimana
Judith Nzeyimana
Dec 13, 2022

Shalom Shalom 🙌🏿❤️👍

Like
bottom of page